À propos

Qui tient la plume ?

Bonjour ! Je m’appelle Emmanuelle et je suis angevine, du côté Doutre.

Autodidacte en calligraphie et lettrage (mais autodidacte depuis mon enfance), j’aime trouver des façons originales d’écrire les mots pour les sublimer et leur donner encore plus de sens.

Amoureuse des mots (mots doux, jeux de mots, gros mots), j’allie le fond et la forme pour susciter des émotions, pour que votre message soit visible et que les personnes qui passent à côté s’en souviennent.

Aujourd’hui, j’aide les entreprises à impact positif à valoriser et à rendre visible leurs belles différences en les écrivant de façon unique et manuelle (et manuelle… comme moi ! 😀).

Mon approche calligraphique est :

👉🏽 artisanale

Mes calligraphies et lettrages sont créés de façon artisanale, toujours de ma main (droite, c’est mieux pour vous 😉).

👉🏽 durable

Je porte une attention particulière à limiter mon empreinte carbone. C’est pourquoi je sélectionne consciencieusement le matériel, les matières premières et matériaux avec lesquels je travaille. Matières fabriquées et/ou recyclées au plus près de chez moi, fournisseur le plus local possible, entreprise ayant une démarche de développement durable (liste non exhaustive) auront toujours mes préférences.

Mon amour de l’écriture manuscrite est une longue histoire…

Mes plus anciens souvenirs d’écriture remontent aux premiers apprentissages, vers mes 4/5 ans. Je me souviens avoir appris à écrire mon loooooong prénom en visualisant des ponts et des boucles : des ponts à l’endroit pour les M et N, un pont à l’envers pour le U ; des petites boucles pour les E et des grandes boucles pour les L. Parce que dans mon prénom, à part le A, il n’y a que des ponts et des boucles !

Prénom Emmanuelle écrit d'une main d'enfant

Enfant, je passais du temps à écrire de beaux alphabets, à former de belles lettres sur mes cahiers d’écolière. C’était un passe-temps si agréable pour moi que j’enviais mes camarades de classe qui, en guise de punition pour trop de bavardage, devaient recopier 100 fois « je ne dois pas parler en classe ». La chaaaance ! C’est même pas une punition. Ha ha !

Un jour, je vous raconterai peut être que j’adorais les dictées ! 😁

Si vous souhaitez suivre mes aventures, rejoignez-moi sur :

Et pour toute demande personnalisée :